“Aux foires Saint-Germain et Saint-Laurent” (p. 127) : Mme d’Aulnoy et le comique forain

Ajoutons pour terminer que les contes baignent dans une ambiance générale de dérision et de dégradation grotesque venue de la farce, de la comédie italienne, voire du comique forain   :  Briscambille, singe savant du “Prince Lutin”, évoque Bruscambille, célèbre farceur du début du siècle (1575-1634)1 . “Fanfarinet” est polyphonique, comme le note C. Cagnat, mais on … Continuer la lecture de “Aux foires Saint-Germain et Saint-Laurent” (p. 127) : Mme d’Aulnoy et le comique forain